triton95

un regard sur le monde

Archive for juin 20th, 2010

Le statut du fonctionnaire

with one comment


J'ai eu un  peu de mal à lire ce Rosanvallon, peut-être parce qu'il me semble prendre trop de temps pour dire les choses et est parfois un peu flou, et dans un style un peu universitaire pour moi, j'ai besoin d'un style un tout petit plus percutant. Il contient d'utiles analyses sur la légitimité, l'impartialité. Celle qui concerne la nécessité de différentes sources de légitimité pour le fonctionnement de l'Etat est intéressante, il explique la différence de légitimité entre l'élu, dont la légitimité est fondée sur l'élection, et celle du fonctionnaire sur le concours, le mérite. Le fonctionnaire n'est pas un employé du politique, aujourd'hui que l'on voudrait en simple contractuel, en lui faisant perdre son fondement républicain. Cette dimension est de plus en plus occultée, le fait que sa légitimité soit tout aussi importante que celle de l'élu. , qu'il doive défendre un sens du service public que l'élu peut oublier. L'élection ne donne pas tous les droits, la légitimité est à prouver tous les jours, et le mode de recrutement des serviteurs de l'Etat ne se comprend que comme un complément à l'élection. La lutte de certains politiques contre les fonctionnaires ne se comprend que comme la volonté d'éliminer un contre-pouvoir.

Je note cette idée, que nous sommes chacun à tour de rôle dans la minorité, donc représenter la minorité est la condition pour représenter tout le peuple. Rosanvallon est un grand penseur des institutions, de la représentation et du fonctionnement de l'Etat, et par sa culture historique nous aide à comprendre l'origine et la construction de certaines situations. J'ai préféré sa série d'ouvrages sur la société, cette série sur les institutions me semble un peu tiède à la lecture, même si je n'en critique pas l'intelligence et la finesse.

Rosanvallon débat avec Guaino

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

20 juin 2010 at 12:19

Publié dans vagabondages

Tagged with

Font et Val, et leur oeuvre satirique

leave a comment »

Written by Le blog de Jean Trito

20 juin 2010 at 11:20

Publié dans vagabondages

Tagged with

L’équipe de France, une métaphore de l’équipe au pouvoir ?

leave a comment »


S'il est une équipe bling-bling dans ce mondial, c'est bien celle des bleus. L'équipe nationale reflète l'élite nationale, elle est une incarnation de ses valeurs, à base de défiscalisation et d'embusquement fiscal. Par ricochet, il se pourrait que cette incarnation d'une manière de gouverner une équipe aboutisse à remettre en cause un mode de gouvernement. L'argent sans le talent, la prétention, les voitures de luxe,  c'est un peu l'image qu'a donné le pouvoir. C'est la bande du Fouquet qui s'est pris une veste face aux pauvres du Mexique. On a sacrifié un banlieusard au langage adéquat et au QI de 38 en holocauste, pour détourner la foudre de cette déception nationale et sauver quelques dirigeants. La France  se retrouve très déçue face au miroir que lui tend l'équipe, elle se rend compte combien elle a changé, combien elle s'est pipolisée. Que l'on compare avec Saint-Etienne qui incarnait le courage, l'effort, la modestie d'une France autrefois, avec cette équipe qui est la France d'aujourd'hui, et l'on comprendre le choc psychologique pour les français qui n'ont pas oublié les verts, dont les mexicains ont repris la couleur.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

20 juin 2010 at 09:22

Publié dans vagabondages

Tagged with ,

Le Vatican bénit les Blues Brothers

leave a comment »


La bénédiction du Vatican sur le film "les blues brothers", ce chef d'œuvre de ma jeunesse, est amusante. Je conseille de voir et revoir ce film trépidant.

blues brothers

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

20 juin 2010 at 07:57

Publié dans vagabondages

Tagged with ,