triton95

un regard sur le monde

Les femmes du sculpteur Eugène Delaplanche

with one comment


Je ne m'étais jamais rendu compte auparavant que ces deux sculptures avaient été réalisées par le même artiste, Eugène Delaplanche (1836-1891), parce que leur style semble si opposé.
L'afrique sise devant le musée d'Orsay est fière, guerrière, aux seins en obus. L'éducation maternelle, la mère et l'enfant posés dans le square Samuel Rousseau a une grande douceur de lignes et de traits. L'artiste a voulu exposer deux féminités presque archétypales et deux visions de la femme. En est-il ainsi de chaque homme, d'être pris entre ces deux idéaux, sans les concilier ? C'est visible à travers cette différence de style, si frappante, que l'on croirait voir deux œuvres de sculpteurs différents.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Written by Le blog de Jean Trito

31 décembre 2009 à 07:31

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Your phrase is very good

    Lester Kilgore

    1 janvier 1970 at 00:00


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :