triton95

un regard sur le monde

Argenteuil, la butte des chataigniers qui domine Paris

leave a comment »


Un parc, qui doit effectuer sa jonction avec la butte d’Orgemont, a été créé sur cette ancienne carrière de gypse. D’une hauteur de 125 mètres, elle domine tout Paris, Montmartre, la défense, et la tour Eiffel.

Written by Le blog de Jean Trito

24 juillet 2014 at 19:32

Argenteuil, vers des impôts locaux pharaoniques ?

leave a comment »


Il ne se passe plus rien à Argenteuil, le temps semble s’y être arrêté comme à Eboli. La nouvelle équipe ne sait plus quoi faire, elle envisage des mariages de raison avec des communes plus riches, lesquelles ne veulent pas de la ville.

Première erreur, le maire, dans un but d’économie a supprimé la communication du journal municipal, ce qui donne le sentiment qu’un silence pesant s’est abattu sur la ville, et que plus aucun projet ne l’anime. En période de crise, il ne faut pas se priver d’un tel instrument, quitte à y rester objectif et factuel.

Deuxième erreur, il semble prêt à sortir à n’importe quel prix de l’agglomération qu’il a fondé avec Bezons, ville communiste, et perdre ainsi 4 millions d’euros d’aides de l’Etat.

Nous ne sommes peut-être pas loin de la mise sous tutelle par la préfecture, ce qui signifierait que le maire perdrait la maitrise du jeu, et que le préfet pourrait prendre des mesures drastiques pour rétablir les finances locales, certains m’ont parlé d’une augmentation des impôts de 60% dans certaines villes.

Written by Le blog de Jean Trito

22 juillet 2014 at 21:19

Le moulin de la Beraudaie, Bretagne

leave a comment »


C’est une video apaisante, d’un coin de campagne breton, autour du moulin de la Beraudaie.

Written by Le blog de Jean Trito

22 juillet 2014 at 07:03

la pêche à la ligne, une liberté oubliée

with 2 comments


C’est en relisant Orwell, "coming up for air", que j’ai été surpris par l’hommage qu’il rendait à la pêche à la ligne, comme un de ses meilleurs souvenirs de sa vie. J’y ai retrouvé de vieille sensations, oubliées, comme celle du coin de pêche lointain aux énormes poissons, et cette liberté que donne cette activité de plein air, atavique, mais passionnante.

J’ai été un fana de la pêche à la ligne, c"était mon seul lieu d’évasion, loin du monde, dans un autre espace loin de la civilisation technicienne qui envahissait le monde peu à peu. George Orwell explique que cette activité de son temps de teenager, lui semblait incroyablement lointaine dans le monde d’après 1914. J’ai le même sentiment, mais longtemps après, et ce parfum de l’enfance me remonte sous forme de fragments de souvenirs, alors que je l’avais longtemps oublié, pris par les autres préoccupations de la vie d’adulte.

Maintenant que je suis au temps des bilans, ce temps lointain, cette passion ancienne, me semble prendre un frais goût de nostalgie. A l’heure où nous passons nos vies sur écran, cet art tout simple me semble un formidable luxe, et je comprends qu’il m’a donné un goût et une connaissance de la nature que ne possèdent peut-être plus les gens plus jeunes. Le texte si banal d’Orwell sur la pêche est donc aussi prophétique que tout le reste de son œuvre.

Written by Le blog de Jean Trito

13 juillet 2014 at 11:36

les nouveaux trucs des agences de voyage

with 7 comments


Les agences de voyage ont déploré la baisse des prix sur internet, liée au fait que les voyageurs réservaient au dernier moment. Ils ont su trouver certains moyens commerciaux de freiner cette baisse entrainée par la "vertu des règles du marché, dont certains vantent les principes en s’extrayant des conséquences. La nouvelle technique est celle de la négociation qui n’engage que vous. Vous trouvez un voyage intéressant en matière de prix, vous concluez un accord avec l’agence, mais cet accord n’engage que vous : quelques jours plus tard, l’agence vous rappelle en vous expliquant qu’il n’y a plus de place, mais vous propose le même voyage, mais à un prix plus élevé. C’est une technique d’appâtage : on vous met le plat sous le nez, puis on le retire pour susciter la frustration, et on vous le propose à nouveau à 1 000€ plus cher . On peut imaginer que la technique a été étudiée, testée, enseignée aux jeunes commerciaux.

Written by Le blog de Jean Trito

6 juillet 2014 at 12:19

Publié dans commerce, voyages

Ce que l’on va écrire n’existe nulle part

with one comment


Ce n’est pas parce que l’on a quelque chose à dire que l’on écrit, les idées ne sont pas toujours préexistantes. Elles sont bien souvent très informes, et c’est l’écriture qui nous permet de les enchainer l’une à l’autre, surtout sur le blog. Nous croyons démarrer avec une idée pauvre, mais l’écriture lui donne vie, et d’autres mots viennent par l’escalier, nous permettant de rédiger un plus long article que nous ne l’avions escompté. Le blog n’est pas l’exercice scolaire, de mise en forme d’un ensemble d’idées recueillies, mais l’inverse, le jaillissement en étoiles d’idées que l’écriture fait naitre et agence.

Written by Le blog de Jean Trito

6 juillet 2014 at 11:39

Publié dans blog

de la BD et du marché

with one comment


En BD, on pouvait autrefois débuter avec un niveau modeste, la concurrence était faible, et l’on se perfectionnait au fil des productions en autodidacte. Aujourd’hui, les loisirs, la possibilité de consacrer du temps et de l’argent à cette formation à la bd, fait que l’on voit arriver sur le marché une foultitude de jeunes, d’une grande maitrise technique, et, règle de l’offre et de la demande, et aussi des rapports de force existant avec les éditeurs, ces salaires baissent. C’est un peu comparable à la situation de ces métiers que nos parents et grands-parents ont exercé avec le certificat d’étude, et pour lesquels un master est aujourd’hui requis.

Written by Le blog de Jean Trito

6 juillet 2014 at 10:50

Publié dans bande dessinée

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 76 autres abonnés